Communiqués

Communiqués

8 février 2012

L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue crée son École de génie

L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue crée son École de génie

L’Université  du Québec en Abitibi-Témiscamingue crée son École de génie

Rouyn-Noranda, le 8 février 2012 — L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) est fière d’annoncer la création de son École de génie. Offrant des programmes d’études de 1er, 2e et 3e cycles spécialisés en génie, cette nouvelle structure académique s’inscrit dans le cadre du plan de développement 2009-2014 de l’UQAT. Elle favorisera le développement de nouveaux programmes dans des domaines en croissance comme le génie électrique et le génie civil, assurera une plus grande synergie entre les expertises en ingénierie de l’UQAT, en plus d’améliorer la visibilité institutionnelle et les liens de collaboration avec les entreprises de la région.

L’enseignement et la recherche en génie ont toujours été au cœur des préoccupations de l’UQAT, et ce, depuis sa création en 1983. L’École de génie représente une suite logique dans la poursuite du développement de notre institution dans ce domaine », souligne le vice-recteur à l’enseignement et à la recherche, M. Denis Martel. Les généreuses bourses d’accueil pour tous les nouveaux étudiants inscrits en génie sont une démonstration concrète de l’importance du génie pour l’Université.

L’École de génie remplace ainsi l’Unité d'enseignement et de recherche (UER) en sciences appliquées et le professeur Guyh Dituba Ngoma en prend la direction par intérim. Soulignons que le M. Dituba est, depuis avril 2011, le président du Comité des doyens et directeurs des facultés et écoles d’ingénierie du Québec (CODIQ), ce qui est un bel exemple de la notoriété des professeurs de l’UQAT. L’École de génie compte actuellement six programmes, dont trois offerts entièrement par l’UQAT : le baccalauréat en génie électromécanique, le baccalauréat en génie mécanique et la maîtrise en ingénierie ainsi que trois programmes de baccalauréat en partenariat avec d’autres institutions : génie des mines (extension de l’École Polytechnique, 1re année), génie géologique (extension de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), 1re année) et géologie (extension de l’UQAC, 1re année). Le laboratoire de recherche Télébec en communications souterraines (LRTCS), dont le volume de recherche est de 1,5 M$, fait aussi partie intégrante de cette nouvelle structure.

La renommée, l’expertise et les performances de l’UQAT en génie sont reconnues. En effet, au cours des dix dernières années, l'obtention des notes maximales accordées par le Bureau canadien d'agrément des programmes de génie (BCAPG) dans le cadre de l’accréditation du programme de génie mécanique ainsi que du renouvellement de l’accréditation du programme de génie électromécanique, l'accueil de contingent d'étudiants internationaux et le positionnement avantageux de ses étudiants dans le cadre des différentes compétitions (Jeux de génie, Compétition québécoise d’ingénierie, etc.) en témoignent. L’ouverture de ses nouveaux laboratoires d’enseignement et de recherche à la fine pointe dans l’agrandissement du campus de Rouyn-Noranda et sa formule novatrice et unique de cours projet en collaboration avec l’industrie font de l’UQAT une institution de choix, réputée pour la qualité de sa formation et pour sa recherche appliquée répondant aux besoins concrets du milieu et des entreprises.

La programmation académique en enseignement et en recherche de l’École se fera continuellement selon les problématiques du milieu et en misant sur des partenariats avec des entreprises ainsi que d’autres universités.

— 30 —

Source : Stéphanie Duchesne, responsable du Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2222





Partenaires

voir tous...

Bourses

Bourses d’études au LRTCS

Formulaire pour appliquer pour devenir
En savoir plusvoir tous...